Flag Counter

L'Islam et l'inquisition

Répondre au sujet

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'Islam et l'inquisition

Message par Robinson le Mar 6 Mar - 20:29

Mais ta source vient de Fdesouche (français de souche, la revue) Comment veux-tu que l'on porte un crédit à un collectif qui se veut hostile à toute forme d'étrangers à la France ?
Même les données qu'ils publient en évoquant l'INSEE sont fausses. Si tu prends deux minutes pour les consulter sur leur site officiel (je parle de l'INSEE), toi même tu verras que les chiffres de "français de souche" sont faux.
Là, tu trouveras un article officiel du COS >> Source 1
Là, un article sur la place de la France en terme d'accueil immigratoire >> Source 2

INSEE a écrit:Au 1er janvier 2014, la France compte 65,8 millions d’habitants hors Mayotte : 11,6 % d’entre eux sont nés à l’étranger, 8,9 % sont immigrés et 6,4 % sont de nationalité étrangère. Au cours des années 2006 à 2013, l’ensemble de la population résidant en France a augmenté de 2,6 millions de personnes, celle de nationalité française de 2,1 millions. Les immigrés, qui ne sont pas tous de nationalité étrangère, comptent 700 000 personnes en plus. Leur part dans la population s’est accrue de 0,8 point entre 2006 et 2014.
(Source 3)


Robinson
Messages : 1818

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Islam et l'inquisition

Message par Gaulois30 le Mar 6 Mar - 20:32

Tu dis (enfin l'INSEE dit) que l'ensemble de la population résidant en France a augmenté de 2,6 millions de personnes celles de nationalité française de 2,1 millions, ce qui voudrait dire que le différentiel n'est que de 0,5 million.
Mais dans la population de nationalité française, combien sont d'origine non européenne ?
Et qu'en est-il de la nationalité française automatiquement acquise par les étrangers nés sur le territoire français ?
Je ne suis pas un lecteur de la revue Fdesouche que je ne connaissais pas. Mais pourquoi serait-elle plus mauvaise que les statistiques affichées dans le Monde ou Libération ?
avatar

Gaulois30
Féminin Messages : 16
$ : 0

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Islam et l'inquisition

Message par Robinson le Mar 6 Mar - 20:35

La revue Fdesouche n'est pas plus mauvaise qu'une autre, mais lorsqu'elle donne des chiffres soi-disant issus de l'INSEE, elle ne donne pas les vrais chiffres. Elle évoque simplement l'INSEE pour se donner une crédibilité, mais relaye de fausses données pour appuyer sa thèse sur l'Islam, l'immigration, et surtout pour que sa ligne éditoriale colle parfaitement avec ses lecteurs.
Mais dans la population de nationalité française, combien sont d'origine non européenne ?

Une archive te donne ici un historique 1945/1995, ça date un peu, mais révélateur du mythe "trop d'étrangers en France !" Sources jusqu'en 1995

Et qu'en est-il de la nationalité française automatiquement acquise par les étrangers nés sur le territoire français ?
Selon le ministère de la Justice, en 2013, la nationalité française par "droit du sol", c'est-à-dire être né en France de parents étrangers, a été accordée à 27.000 jeunes. Parmi eux, 24.000 ont fait une demande par anticipation, c'est-à-dire avant d'avoir 18 ans. Ces demandes peuvent être faites par les parents dès que leur enfant a 13 ans, ou par le jeune lui-même à partir de 16 ans. Attention cependant, le "droit du sol" n’existe pas dans les textes des différents ministères. On parle "d’acquisition de la nationalité française" par déclaration.
A 18 ans, celui ou celle qui est né(e) en France de parents étrangers devient automatiquement Français. Mais à certaine condition : habiter en France au moment de sa majorité, et y avoir vécu depuis l'âge de 11 ans pendant une période continue d'au moins 5 ans.
C'est cette nationalité "automatique" qui dérange notamment Les Républicains de Nicolas Sarkozy. Eric Ciotti veut par exemple la supprimer. Elle est pourtant minoritaire : 2.000 des 100.000 personnes à avoir acquis la nationalité française en 2013, soit 2%. Plus des deux tiers (71%) l'ont eu par naturalisation ou mariage.

Les sources:
La nationalité française, sur le site diplomatie.gouv.fr
L'accès à la nationalité, site du ministère de l'Intérieur et de l'Immigration
Article 21.7 du Code civil sur l'acquisition de la nationalité française
(Chaque titre en rouge revoie au lien précisé)

Mes arguments sont sourcés uniquement sur des sites officiels et reconnus. Je ne m'aventure jamais à suivre l'éditorial d'un journal, surtout quand il est orienté dans un camp comme dans l'autre. Fdesouche et un journal plutôt anti immigration et qui publie régulièrement des articles avec des chiffres erronés ou tout simplement faux. Leur soucis aujourd'hui est de maintenir un volume de lecteur suffisant pour leur survie.
avatar

Robinson

Masculin Messages : 1818
$ : 1214

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Islam et l'inquisition

Message par Gaulois30 le Mar 6 Mar - 20:37

Mais tout le monde utilise les statistiques de l'INSEE comme çà l'arrange, à droitre comme à gauche. Pourquoi ? Tout simplement parce que ces statistiques permettent toutes les interprétations !
Or, il y a quand même des chiffres qu'on ne peut pas trafiquer; ce sont ceux de l'évolution de la présence "d'étrangers" sur le territoire national. Il suffit d'aller à Mayotte, département français, envahi par les Comoriens...
Et puis de tenir compte des naissances et des "importations" récentes de personnes venues du Maghreb et des pays... musulmans... 
Comment expliquer par exemple, l'état actuel de villes comme Avignon, ou Marseille, où des quartiers entiers sont devenus des quartiers "arabes" comparables à des Casbah d'Alger ou d'ailleurs ?
avatar

Gaulois30
Féminin Messages : 16
$ : 0

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Islam et l'inquisition

Message par Robinson le Mar 6 Mar - 20:39

256 500 habitants à Mayotte en 2017
En septembre 2017, 256 500 personnes habitent à Mayotte. De 2012 à 2017, la population s’accroît de 3,8 % par an en moyenne. Le rythme s’accélère par rapport à la période 2007–2012, rompant avec deux décennies au cours desquelles il avait progressivement ralenti. Mayotte reste ainsi le département français ayant la plus forte croissance démographique, devant la Guyane.

les données de l'INSEE montrent un solde négatif de l'immigration sur Mayotte:

Mais tout le monde utilise les statistiques de l'INSEE comme çà l'arrange, à droitre comme à gauche. Pourquoi ? Tout simplement parce que ces statistiques permettent toutes les interprétations !
Ou est-ce que tu vois que l'on peut interpréter les chiffres que je t'ai publiés. Les chiffres sont les chiffres, ils permettent de gommer le ressenti et de faire place au factuel.
Or, il y a quand même des chiffres qu'on ne peut pas trafiquer; ce sont ceux de l'évolution de la présence "d'étrangers" sur le territoire national. Il suffit d'aller à Mayotte, département français, envahi par les Comoriens...
Depuis 16 ans, le solde migratoire est négatif (voir le tableau). Dis-moi comment j'interprète cela en lisant les chiffres donnés par l'INSEE ? Je ne nie pas qu'il y a eu une très forte immigration par le passé, mais plus depuis presque 20 ans. Par contre une natalité exceptionnelle puisque les française de Mayotte ont en moyenne 5,2 enfants au cours de leur vie. Il ne s'agit plus d'immigration massive. CQFD

Comment expliquer par exemple, l'état actuel de villes comme Avignon, ou Marseille, où des quartiers entiers sont devenus des quartiers "arabes" comparables à des Casbah d'Alger ou d'ailleurs ?
Pour plusieures raisons, la plupart des propriétaires (donc d'un statut aisé) ne veulent pas louer aux personnes ayant un nom aux consonances arabes/africaines pour les mêmes raisons de ressenti que toi. Ensuite les seuls logeurs qui acceptent ces populations sont les offices d'habitations à loyer modérés. Et que le regroupement de population de même origine donne forcément lieu à une impression de présence massive sur un lieu donné. Toi, en tant que spectateur, tu n'as pas vu le déroulé de la vis d'un tel quartier, tu as l'impression d'être envahi. C'est un ressenti. Dans le 13ème, à Paris, tu penserais être envahi par les chinois de la même manière.
avatar

Robinson

Masculin Messages : 1818
$ : 1214

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Islam et l'inquisition

Message par Ganem le Mer 4 Avr - 9:45

L'islam a connu l'inquisition avant le christianisme et le système inquisitorial demeure dans la majorité des pays d'islam.
avatar

Ganem
Masculin Messages : 26
$ : 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Islam et l'inquisition

Message par Platon le Sam 23 Juin - 20:59

Absolument pas ! Comment peut-on dire cela sans apporter la moindre preuve ? C'est malhonnête.
avatar

Platon
Messages : 6
$ : 0

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Islam et l'inquisition

Message par Perceval le Dim 24 Juin - 10:01

L'inquisition, c'est propre au catholicisme. Rien à voir avec l'islam.
L'inquisition a été créé par l'église pour donner plus d'humanité et de charité en vers les accusés. avant ça, c'était la loi féodale qui prévalait et le seigneur avait droit de vie ou de mort sur ces sujets. sans preuve, sans explication à donner, il pouvait condamner un type comme il voulait. l'inquisition a imposer un certain nombre de règle, comme la possibilité à l'accuser de se défendre, de demander des preuves, et tout.
l'islam est restée très longtemps dans le droit tout puissant du maître sur ses esclaves et le viol n'était pas un crime, seule la femme violée pouvait être accusée d'avoir charmé son violeur.
avatar

Perceval

Masculin Messages : 40
$ : 1413

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Islam et l'inquisition

Message par Ganem le Mer 27 Juin - 14:14

Platon a écrit:Absolument pas ! Comment peut-on dire cela sans apporter la moindre preuve ? C'est malhonnête.

Je t'invite à lire le livre de Jacques Ellul Islam et judéo-christianisme où il donne sa version dl'histoire concernant les croisades, réponse tardive au jihad islamique.

De même que ce livre

https://www.amazon.fr/Subversion-du-christianisme-Jacques-Ellul/dp/271032444X#reader_B00JGSG34Y
avatar

Ganem
Masculin Messages : 26
$ : 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Islam et l'inquisition

Message par Platon le Dim 1 Juil - 8:34

Non, non, non ! Ca ne marche pas comme ça. Tu me demandes de lire un livre pour "prouver" ce que tu avances. Hors, d'une; Il faut me citer les passages qui parle de l'inquisition islamique. Ensuite, comme tu l'écris, "il donne SA version", ce qui n'est pas forcément la réalité.
C'est comme si je te disais: "Je t'invite à lire "Las últimas horas de Zayyan" qui décrit parfaitement bien la position de l'Islam face à l'inquisition espagnol en proposant un tout autre système juridique. Quand on lit ce livre, on voit bien qu'il ne peut y avoir d'inquisition islamique.
Donc voilà, une fois que l'on a écrit ça chacun de notre côté, qu'est-ce qu'il reste du débat ? Rien. Simplement deux personnes qui affirment deux choses antinomiques sans prouver quoi que ce soit.
Merci, donc de publier les feuilles concernant la position que tu défends. Ensuite, selon la qualité de ton argument, j'irais peut-être lire ce que tu proposes.
avatar

Platon
Messages : 6
$ : 0

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Islam et l'inquisition

Message par Ganem le Lun 2 Juil - 12:12

Reste sur ta position, ça prouve que ton ignorance de l'islam est abyssale comme celle de tous ces idiots utiles de l'islam qui font le lit de la mahométisation de la France.

avatar

Ganem
Masculin Messages : 26
$ : 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Islam et l'inquisition

Message par Ganem le Mer 4 Juil - 12:26

L’influence de la doctrine de la migration sur la religiosité des musulmans en Europe

by admin — 4 juillet 2018
Source. Depuis quelque temps, la religiosité des musulmans en Europe présente deux tendances totalement antagonistes. La première, déjà ancienne, est parallèle aux observations réalisées partout dans le monde selon lesquelles la religiosité recule avec l’augmentation du pouvoir d’achat et de l’espérance de vie (lire un résumé ici, consulter une étude complète ici). La deuxième tendance, plus récente, est simplement inverse. Déjà constatée en France, au Danemark (nouveau sondage en 2015) et dans divers autres pays d’Europe, elle semble exploser aux Pays-Bas où, selon une étude parue le mois passé (résumé de cette étude et vue d’ensemble du phénomène européen ici), 96% des musulmans marocains établis aux Pays-Bas accordent aujourd’hui une « grande importance à la religion ». Cette valeur est notamment supérieure à celle observée chez les musulmans vivant au Maroc (89%) et augmente depuis quelques années, avec la fréquence de la pratique religieuse. On constate la même évolution, quoiqu’à un niveau inférieur, parmi la population musulmane turque des Pays-Bas. Pourquoi? Voici une hypothèse basée sur les spécificités de la religion musulmane.
Les premières vagues d’immigration musulmane en Europe datent de l’après-guerre, d’une époque de retrait de la religion (musulmane). Les pays à majorité musulmane étaient alors en train de se moderniser. On y croisait pour ainsi dire aucune femme voilée, la religion ne régissait guère que l’intimité, la sphère personnelle et matrimoniale, et ce de manière «modérée». Les immigrants cherchaient une vie meilleure et n’étaient que peu motivés par la religion dans les grandes décisions de leur existence. Mais leur acte, la migration, faisait et fait tout de même l’objet d’une doctrine très cadrée dans la doxa musulmane. Et cette doxa est de mieux en mieux connue depuis lors, sous l’effet conjugué de l’alphabétisation et de divers efforts déployés par certaines organisations pour préserver la culture islamique et pour en rendre les doctrines religieuses plus présentables. Sans compter l’évolution de l’éducation prodiguée dans les pays à majorité musulmane.
La doctrine de la migration est plus particulièrement connue aujourd’hui à travers l’injonction de l’EI ordonnant aux musulmans de rejoindre le nouvel État islamique, seul lieu où la «vraie religion» peut être pratiquée convenablement. Mais ce n’est là qu’une des facettes de la doctrine. Dans le coran, seul un passage évoque cet aspect; la migration y est beaucoup plus souvent liée à la notion d’«effort dans la voie de dieu», c’est-à-dire le jihad. Et dans la fable fondatrice de l’islam, la migration de Mahomet, de La Mecque vers Médine, marque le début d’une guerre de conquête dont les exégètes musulmans disent volontiers qu’elle doit durer «jusqu’au retour de Jésus». Dans ce contexte, les musulmans vivant hors d’Islam sont soumis à des pressions psychologiques considérables. S’ils ne pratiquent que peu, ils sont aisément considérés comme des traîtres par les plus croyants de leurs coreligionnaires. Et bien que seuls les plus fous de ces derniers vont jusqu’à lancer le jihad, en Europe ou ailleurs, avec ou sans la bénédiction de l’EI, l’ambiance créée par le retour en force de l’islam des origines – du salafisme quiétiste au terrorisme – incite tous les musulmans à faire montre d’une ferveur croissante. La doctrine de la migration prévoit d’ailleurs qu’il est tolérable de rester hors d’islam si l’on peut y pratiquer la religion (musulmane) librement.
Si cette montée de la religiosité se confirme et provient bien d’un retour de la doctrine islamique classique, nous devons nous attendre à voir les populations musulmanes d’Europe, établies ou immigrantes, causer des troubles croissants dans leurs sociétés d’accueil. On peut en voir de premiers signes, outre les quelques attentats terroristes bien connus, dans l’effet de la religiosité musulmane sur le radicalisme en France ou la criminalité surproportionnelle et croissante des migrants musulmans en Allemagne. Cependant, comme les populations occidentales sont par ailleurs de plus en plus sécularisées et pacifiques, les statistiques générales ne révéleront probablement pas cette évolution avant qu’elle ne devienne trop évidente pour être ignorée. Si le phénomène n’est pas observé attentivement, avec des enquêtes mettant en évidence les différences entre les populations musulmanes et non-musulmanes d’Europe, ceci en parallèle à un examen enfin systématique des ressorts de la religion musulmane de base, il faut craindre que la polarisation s’aggrave encore, générant des contentieux nouveaux qui rendront de plus en plus difficile la mise au point de solutions adéquates.
avatar

Ganem
Masculin Messages : 26
$ : 0

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Islam et l'inquisition

Message par Even le Dim 15 Juil - 8:47

Ce que tu décris est la même chose avec toutes les religions. la précarité pousse les gens à se tourner vers le spirituel pour soutien.
avatar

Even
Messages : 8
$ : 0

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Islam et l'inquisition

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum